Shrine of Sainte-Anne d'Auray

diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Homelies

Sorry, this page is not available in English, it is displayed in the default language


Dimanche 17 février 2019 – 6ème dimanche ordinaire- C

20le-pere-Gwenael_Mauray_recteur-de-la-basilique-sainte-anne_3900114_267x330p.jpg

« Heureux, heureux, heureux… réjouissez-vous, tressaillez de joie ! » Sans oublier, bien sûr, la seconde partie de cet évangile qui nous rappelle que si nous ne vivons pas à la lumière de la Parole de Jésus nous risquons de nous enfoncer dans la désespérance, je voudrais m’arrêter sur cette invitation au bonheur que nous fait Jésus : « Heureux, heureux, heureux… réjouissez-vous, tressaillez de joie ! ». Je ne sais plus qui disait qu’un saint triste est un triste saint. Et en entendant Jésus comment ne pas penser à l’exhortation apostolique du pape François : « Gaudete et exsultate, Soyez dans la joie et l’allégresse ». Et je cite le § 14 :

§14 Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, religieuse ou religieux. Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels. Laisse la grâce de ton baptême porter du fruit dans un cheminement de sainteté…

« Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour /…/ dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. ». Cela me fait penser à ce que disait St François de Salle dans son livre « Introduction à la vie dévote » qui était déjà, à l’époque, un appel à la sainteté pour les laïcs : « Il faut fleurir là où l’on est planté ». De fait nous sommes tous appelés à la sainteté là où nous vivons dans l’état de vie qui est le nôtre. Et puisque nous prions aujourd’hui pour tous les amoureux, il est bon de nous rappeler que vous aussi vous êtes appelés à être des saints, c’est-à-dire à être heureux ! Sans juger ceux qui ont pris des chemins de traverses, je m’adresse à vous qui êtes au début d’une aventure à deux. Vous découvrez peu à peu que c’est lui, que c’est elle avec qui vous auvez envie de faire votre vie… Et bien écoutez le livre de la Genèse : « Et Dieu vit que cela était bon ! ». Mais attention ne vivez pas n’importe comment ! Construisez cette relation à la lumière de l’Evangile. J’aime à dire le jour du mariage aux nouveaux mariés que celui-ci est désormais votre chemin de sainteté ! C’est bien cela que vous êtes toujours invités à vivre vous qui êtes mariés depuis un certain nombre d’année : « Et Dieu vit que cela était bon ». Il y a, bien sûr, parfois des moments difficiles, mais Dieu vous invite à vous aimer. Je vous invite à relire des textes pontificaux comme « La joie de l’amour » du pape François. Malgré notre péché qui souvent le défigure, c’est beau l’amour humain ; et pour ceux qui vivent un autre chemin de sainteté dans le célibat choisi ou non, nous avons besoin de vous, et en ce jour nous prions pour que vous soyez heureux ; priez pour nous ! Au moment du Notre Père, à la place de la bénédiction nuptiale du jour de votre mariage, je dirai la prière du rituel pour ceux qui vivent dans le sacrement du mariage et à la fin de la messe la prière de bénédiction sera pour ceux qui envisagent de se marier. Soyons heureux chacun dans l’état de vie qui est le nôtre ! Oui, soyons des saints ! Amen !

P. Gwenaël MAUREY


Display the whole heading

enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Digg partager sur Delicious partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!
©2011-2019 Azimut Communication - Website design & Interactive kiosks
Tweeter | Facebook | Site map | contact | Legal information