Shrine of Sainte-Anne d'Auray

diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Homelies

Sorry, this page is not available in English, it is displayed in the default language


Dimanche 29 septembre 2019 – Dédicace de la basilique

30le-pere-Gwenael_Mauray_recteur-de-la-basilique-sainte-anne_3900114_267x330p.jpg

Frères et sœurs, nous célébrons aujourd’hui le 150ème anniversaire de la consécration de cette basilique. Et cela concerne et les pèlerins, et les paroissiens puisque cette église est à la fois celle d’un sanctuaire et celle d’une paroisse. N’ayons pas peur de remonter dans l’histoire. J’espère que mes propos ne seront pas déformés. Il y a plus de 15 siècles, lorsque les premiers chrétiens sont arrivés en ce lieu, ils ont vraisemblablement trouvé un petit temple en l’honneur d’une déesse celtique, la déesse mère. Ils y ont reconnu comme une annonce certes obscure et déformée, mais une annonce tout de même de l’Evangile, semina Christi, semence du Christ, disent les théologiens. Et de temple païen, ce lieu est devenu une petite église en l’honneur de Ste Anne, l’aïeule de Jésus lui-même. Passer d’un temple païen à une église chrétienne n’est pas neutre. Le fanum du temple païen où réside le dieu est un lieu sacré où l’homme n’entre pas, il reste devant dans le profanum qui a donné le mot profane. Pensez au Saint des Saints du Temple de Jérusalem et au parvis des juifs. L’église, quant à elle, est le lieu où se rassemble l’ecclésia, littéralement l’assemblée convoquée par le Christ, qui, lui, est présent au milieu de son Eglise… Lorsque Ste Anne demande à Yvon Nicolazic de reconstruire son église avec un petit « e », c’est bien de l’Eglise avec un grand « E » dont elle parle et pas seulement d’une chapelle détruite dix siècles plus tôt. 

Nous passons d’un sacré païen à un sacré chrétien, et c’est tout le mystère de l’Incarnation. « Détruisez ce sanctuaire et en trois jours je le rebâtirai » nous dit Jésus. Nous comprenons bien que non seulement nous pouvons désormais entrer dans ce sanctuaire (ce n’est plus le fanum du temple païen), mais que c’est bien pour une Rencontre avec le Christ Jésus dans sa Pâques : « En trois jours je le rebâtirai ». et lorsque nous entrons dans cette basilique, nous venons à la rencontre de cette dame blanche portant haut un cierge allumé ; c’est bien le cierge pascal du Christ ressuscité que nous porte Ste Anne elle-même. « Me zo Anna mamm Mari, je suis Anne mère de Marie », dans cette rencontre, une autre image nous est familière, c’est bien celle de Anne méditant l’Ecriture avec sa fille Marie… Nous sommes là dans la vocation propre de ce sanctuaire : lorsque nous franchissons le seuil de cette basilique, pèlerins ou paroissiens, nous sommes invités, avec Ste Anne et sa fille, à méditer les Ecritures, en Eglise… Et pour vous les grands parents et les parents à méditer les Ecritures en famille avec les plus jeunes. C’est pour cela que les statuts du sanctuaire qui nous ont été donnés par notre évêque insistent sur la vocation de transmission de ce lieu. C’est notre façon de répondre à l’appel de Ste Anne en ce lieu de « reconstruire l’Eglise » en étant chacun, d’une manière ou d’une autre, acteurs de la transmission. Concrètement, en remettant en ce jour notre nouvelle charte du sanctuaire aux chapelains, aux religieuses du sanctuaire, au nouveau secrétaire général et à la nouvelle directrice du lycée collège, c’est bien cela que nous voulons signifier : « Sainte Anne, ô mère de Marie, conduis nos pas vers Jésus Christ, aide-nous tous, pèlerins ou paroissiens, à transmettre cette foi que nous avons reçue ».

P. Gwenaël Maurey

 

Mot d’introduction à la célébration : 

Frères et sœurs, nous célébrons aujourd’hui le 150ème anniversaire de la consécration de cette basilique. Et cela concerne et les pèlerins, et les paroissiens puisque cette église est à la fois celle d’un sanctuaire et celle d’une paroisse. Alors je voudrais d’abord souhaiter la bienvenue à tous les pèlerins, et en particulier aux pèlerins de la paroisse St Gwen de Vannes. Vous savez que St Gwen, c’est St Gwenaël… Nous avons donc un lien tout particulier ! Je salue précisément votre recteur le Père Marcel et, bien sûr, Eric Guillon Verne qui vient d’être ordonné diacre ici même il y a huit jours. La liturgie nous invite donc aujourd’hui à célébrer le 150ème anniversaire de cette basilique. Vous ne nous en voudrez pas, paroissiens de St Gwen, et vous tous pèlerins, d’avoir choisi ce jour pour accueillir les nouveaux chapelains, ainsi que Sr Anne qui vient rejoindre la communauté des religieuses du sanctuaire, nous accueillons aussi le nouveau secrétaire général du sanctuaire, et la nouvelle directrice du lycée collège Ste Anne. Enfin nous accueillons un sous-diacre de l’Eglise syriaque… Tous nous sommes appelés au service du sanctuaire pour que ce lieu réponde toujours plus et toujours mieux à sa vocation d’accueil des pèlerins. Avec vous tous, sous le regard de Ste Anne, entrons dans la prière en nous reconnaissant pécheur : …

 

Remise de la charte du sanctuaire : 

Frères et sœurs, je vais remettre à tous les chapelains la charte du sanctuaire ainsi qu’une croix celtique qui nous vient d’Irlande ; elle deviendra la croix des chapelains, elle nous rappellera que nous devons enraciner notre ministère dans notre attachement au Christ et dans une longue tradition de cette terre de Kerrana…

 

P. Adrien Collet, chanoine du chapitre cathédrale, prêtre en retraite active…

P. Stéphane Hundo, dominicain, présent une semaine par mois, chargé de…

P. Philippe Launay, bienvenu sur le sanctuaire comme chapelain à temps plein… 

P. Joël Bernard, à mi-temps sur le sanctuaire, à mi-temps à Auray pour la pasto…

P. Antoine Cilumbsura Masanka, à mi-temps à l’EPHAD de Keranna/Lanéol…

 

Sr Marie Paule Plunianles sœurs sont chargées sur le sanctuaire

Sr Yolande Le Barbierde l’accueil. Elles font un travail énorme

Sr Marguerite Renevot363 jours sur 365…

Sr Anne Rouxel, bienvenue à Ste Anne après quarante ans en Haïti…

 

M. Bruno Belliot, tout en restant directeur à mi-temps de l’Académie devient Secrétaire général du sanctuaire.

 

Mme Anne Le Clouerec prend officiellement la direction du lycée collège après avoir assuré la direction par intérim…

 

M. Joseph Shakoori, sous diacre dans l’Eglise syriaque d’Irak, il jette l’ancre à Ste Anne d’Auray où il sera particulièrement présent aux chrétiens d’Orient, et il nous rappellera par sa présence ici tous ces chrétiens d’Orient, nos frères…


Display the whole heading

enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Digg partager sur Delicious partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!
©2011-2020 Azimut Communication - Website design & Interactive kiosks
Tweeter | Facebook | Site map | contact | Legal information