Shrine of Sainte-Anne d'Auray

diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Homelies

Sorry, this page is not available in English, it is displayed in the default language


Dimanche 3 février 2019 – 4ème dimanche ordinaire- C

18le-pere-Gwenael_Mauray_recteur-de-la-basilique-sainte-anne_3900114_267x330p.jpg

Frères et sœurs, ce que nous venons d’entendre est la suite de l’évangile de dimanche dernier. Luc nous apprend que d'autres ont déjà raconté l’événement Jésus, sur la foi des témoins oculaires, "devenus les serviteurs de la parole". Luc nous parle des débuts de la prédication de Jésus à Nazareth même. Jésus renoue avec ses habitudes. Il est un familier de la synagogue et des rites de la prière du shabbat. Alors la nouveauté éclate, insupportable pour ses compatriotes, lorsqu'il déclare après avoir lu le passage du jour en Isaïe : "aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Ecriture". Il est revenu dans son pays, dit Luc, avec la puissance de l'Esprit. Il prend à son compte les mots d’Isaïe pour décrire sa mission : L'année de bienfaits accordée par le Seigneur et l'année jubilaire où les dettes sont remises, où la vie peut recommencer à neuf. C'est ce qui arrive avec Jésus, en ce temps-là, mais aussi aujourd'hui.

La foule passe alors de l’admiration pour Jésus à la volonté de le tuer, déjà, comme dans la Passion. A Nazareth, on croit connaître Jésus : n'est-ce pas le fils de Joseph ? Paradoxalement, cela empêche ses compatriotes de se laisser interroger par la nouveauté de ses paroles. Ils veulent des preuves, des signes, dit Jésus qui n’est pas accepté par ses concitoyens de Nazareth. Les correspondances avec la première lecture sont évidentes. Luc présente Jésus comme un autre Jérémie aussi mal reçu que lui dans son pays. Jérémie est établi prophète pour les peuples et Jésus laisse entendre qu’il est aussi envoyé pour les païens comme autrefois Elie et Elisée. Les exemples de la veuve étrangère secourue par Elie, et de Naaman, le lépreux syrien, guéri par Elisée, suggèrent une vérités difficiles à accepter : les païens aussi peuvent croire et recevoir les faveurs de Dieu, et Jésus est prophète, envoyé de Dieu. Le livre de Luc, qui se continue dans les Actes, va amplement montrer que Jésus est venu pour tous, juifs et païens ; chez les uns et les autres il provoque opposition ou enthousiasme.  

Frères et sœurs, retenons de ces textes que le prophète n’est rien s’il n’a pas l’amour à la manière de Jésus, qui, visiblement, déconcerte et peut provoquer le rejet brutal. Ainsi retenons ces vérités fondamentales de la foi : L’Evangile dérange et dérangera toujours. Et n’en déplaise aux extrémistes de tous genres : l’Evangile est pour tous les peuples, toutes les cultures, toutes les races. L’Evangile est fondamentalement catholique, c’est-à-dire universel. On ne peut être prophète de l’Evangile que dans l’amour et la charité… S’il y a une qualité qui dépasse toutes les autres, c’est bien celle-là. Frères et sœurs, cela nous demande une profonde conversion intérieure. Dans les grands documents de Benoît XVI comme sa lettre « Dieu est amour », celui-ci ne cesse de rappeler que cet amour passe nécessairement par la solidarité : « La nature profonde de l’Eglise s’exprime dans une triple tâche : annonce de la Parole de Dieu, célébration des Sacrements et service de la charité ». Ainsi il serait aussi grave pour des chrétiens de négliger la charité/solidarité, que de négliger la vie sacramentelle ou la Parole de Dieu. Frères et sœurs, dans ce que je viens d’évoquer de ce prophète de Nazareth qui dérange, de ce nécessaire amour-solidarité, comment ne pas nous laisser interpeler : « Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est là charité. » nous dit St Paul… 

 P. Gwenaël Maurey


Display the whole heading

enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Digg partager sur Delicious partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!
©2011-2019 Azimut Communication - Website design & Interactive kiosks
Tweeter | Facebook | Site map | contact | Legal information