Sanctuaire de Sainte-Anne d'Auray

diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Homélies

Dimanche de Pentecôte 15 Mai 2016

Cette page d’Evangile nous révèle l’un des fondements de notre foi : Dieu est Trinité. Jésus, le Fils dit : « Je prierai le Père et il vous donnera l’Esprit de vérité. »

 

Cet Esprit, reçu par les apôtres aux jours de la Pentecôte, nous l’avons reçu au jour de notre baptême, de notre confirmation. Il a fait de nous des enfants de Dieu, par lui, nous sommes de la famille de Dieu, le peuple de Dieu.

 

Quelle est la place de l’Esprit Saint dans notre vie ? Cet Esprit dont notre corps est le temple, comme nous le rappelle saint Paul.

Invoquons-nous l’Esprit Saint ? Est-ce que nous lui faisons confiance ? Il est l’Esprit de Miséricorde, de compassion de pardon.

 

Alors que les évènements du monde nous feraient vivre dans un climat de peur, nous sommes invités à nous mettre dans un état de paix, de confiance. L’Esprit Saint a transformé le cœur des apôtres, d’hommes peureux, il a fait des hommes remplis de zèle.

 

« Il est un Esprit de vie », écrit saint Paul. « Il a ressuscité Jésus d’entre les morts, il donnera la vie à nos corps mortels ». Il est l’Esprit de Vie qui nous envoie défendre la vie et nous donne la force pour le faire. Il est le défenseur, le consolateur, laissons-le nous consoler. Il transforme en richesse nos blessures, nos misères, nos faiblesses. Comment faire ? Invoquez-le et dans le silence laissez-le vous parler.

 

Mais nous sommes tellement habitués au bruit et pour prier, tellement habitués à parler au lieu d’écouter. Et si prier c’était faire silence pour laisser parler l’Esprit Saint qui a des choses à nous dire ? Il veut parler à notre cœur. Savons-nous le laisser parler, savons-nous l’écouter ? Notre prière est-elle écoute ou bavardage ?

 

Comme au jour de Pentecôte, l’Esprit peut faire des merveilles, si nous le laissons faire au lieu de lui dicter ce qu’il doit faire.

 

Si nous savons l’écouter, il nous enverra, comme les apôtres, en témoins de l’espérance, témoins fidèles dans un monde de changements permanents.

 

Frères et sœurs, nous vivons les semaines des 1ères communions, des professions de foi, des confirmations. Qu’attendent de nous ces enfants, ces jeunes, sinon que nous soyons fidèles, que leur montrions le vrai chemin du vrai bonheur et pour cela, nous avons besoin de la force de l’Esprit, comme ils en ont besoin eux-mêmes.

 

Ce n’est pas à la force de nos poignets que nous serons fidèles. Seul l’Esprit donne d’être ces apôtres dont le Seigneur a besoin. Nous sommes aussi à la période des engagements dans le mariage. Nous vivrons ici dans un mois l’engagement de 7 hommes dans le sacerdoce. Prions pour eux l’Esprit de sainteté, l’Eprit de force, l’Esprit de fidélité.

 

Viens, Esprit Saint, remplis le cœur de tes fidèles.


Afficher toute la rubrique

enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Digg partager sur Delicious partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!
©2011-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Tweeter | Facebook | Plan du site | contact | Mentions légales