Shrine of Sainte-Anne d'Auray

diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Homelies

Sorry, this page is not available in English, it is displayed in the default language


Dimanche 23 décembre 2018 – 4e dimanche de l’Avent - C

3le-pere-Gwenael_Mauray_recteur-de-la-basilique-sainte-anne_3900114_267x330p.jpg

« Heureuse, celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur ». Frères et sœurs, à nouveau ce dimanche est un dimanche de la joie. Joie d’Elisabeth sûrement, Joie de Marie certainement, mais surtout Joie de Jean Baptiste à naître qui salue dans le sein de sa mère Celui que porte Marie. Joie de ce temps de l'Avent, et Marie est au cœur de ce temps, de cette joie. On préfère parler aujourd’hui de théologie mariale plutôt que de mariologie : tout simplement parce que le mystère de Marie nous introduit au mystère de Dieu. Dire que Marie est Mère de Dieu, c'est dire que Jésus est Dieu. Alors entrons dans le mystère de Marie qu’Elisabeth salue avec tant de joie. Dans les premiers chapitres des évangiles de Luc et de Matthieu, nous buttons sur quelque chose de curieux dont on ne parle pas, comme ça, en public. Mais on est tellement habitué qu'on n’y fait plus attention. Imaginez qu'une jeune lycéenne se présente ainsi : « Je suis la Vierge Aurélie ». Pourtant lorsque nous nommons Marie, nous disons facilement la Vierge Marie. Et si cette façon de nommer Marie était notre fierté. Et si c’était son secret, son mystère. Certains ont voulu mettre en doute la virginité de Marie. Ils nous ont dit que c’étaient des symboles, des manières de parler, mais leurs symboles, vides de sens, ne nous ont pas convaincu. Ils n'ont pas vu que les évangiles achoppent, buttent sur ce mystère de Marie (un peu comme l’on butte sur le mystère de la Résurrection, le premier annonçant le second). C'est le secret de Marie. Il s'est passé quelque chose d'extraordinaire à Nazareth, d’où la solennelle salutation d’Elisabeth. C'est Joseph, le premier, qui l'a compris. Vous savez le jeune charpentier de Nazareth. Lui le premier a contemplé le mystère de Marie. Il a compris le secret de celle dont il était fou amoureux : Marie. 

Nous savons bien que ceux qui nous disent qu'aimer c'est facile, qu'aimer n'importe comment c'est normal, nous trompent. Marie n'est pas de celles qui ont eu peur d'aimer, qui ont le coeur fermé, sa virginité est le signe d'une relation d’Amour, une histoire d’Amour, unique avec l’Unique, une relation tout autre avec le Tout Autre. Ceux qui aujourd'hui étalent sur nos écrans et dans la vie une sexualité débridée, sans retenue, ne peuvent pas comprendre cela. Ils ne peuvent pas comprendre que la sexualité humaine ne peut être un but, une idole, mais un langage. C’est certainement l’une des significations du célibat des prêtres et des religieux. Cela n’est pas facile, mais cela est grand. Aimer en vérité est exigent. Dieu nous a créé pour aimer, mais pas n'importe comment. Certes le chemin de Joseph et de Marie n'est pas le chemin habituel, il est pourtant riche d'enseignements. Ils se sont follement aimés, pleinement, certes autrement. Dieu n’a pas pris la place de Joseph, car quand Dieu aime il ne prend pas la place. Joseph a compris que son destin était extraordinaire : veiller sur la Mère de Dieu, sur celle que Dieu a depuis toujours choisi. Ce qui se passe en Marie n'est pas de l’ordre de la Procréation, mais de la Création. Célébrer Marie en ce temps de l’Avent, c’est célébrer ce moment unique de l’Attente et de l'Accueil de l'Enfant de la promesse. Dans notre vie de chrétiens, Marie a une place unique car elle nous conduit à son Fils, elle nous introduit dans le mystère de l’Amour authentique. Que la Vierge Marie veille sur chacun d’entre vous, et l’aide à grandir, et, pour les plus jeunes, un jour à aimer en vérité. Que Marie ait dans notre coeur la place privilégiée de celle qui nous conduit à son Fils, qu’elle nous prépare à célébrer la Nativité du Seigneur. GM


Display the whole heading

enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Digg partager sur Delicious partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!
©2011-2019 Azimut Communication - Website design & Interactive kiosks
Tweeter | Facebook | Site map | contact | Legal information