Shrine of Sainte-Anne d'Auray

diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Homelies

Sorry, this page is not available in English, it is displayed in the default language


Vendredi 16 août 2019 - St Rock (✝ v. 1380)

Saint_Roch.jpg

Fêté le 16 août 2019

Il était né dans une très riche famille de Montpellier. Jeune, il perd ses parents et c'est alors qu'il se décide à mener une vie de pèlerin, emportant la moitié de sa fortune pour les pauvres qu'il rencontrera, mettant en garde l'autre partie auprès de son oncle pour y puiser quand cela s'avérait nécessaire. Sur la route, il soigna de nombreux malades de la peste. Quand il revint au pays, Montpellier est en proie à la guerre civile. Il fut pris pour un espion. Il mourut oublié en prison après cinq années de détention. Il fut identifié par sa grand mère en raison d'une tache de vin en forme de croix qu'il portait sur sa poitrine depuis sa naissance. Voici ce Que l’on dit de lui :

"Saint Roch était le fils d'un gouverneur de Montpellier. Ses parents, âgés, obtinrent sa naissance par de persévérantes prières, se promettant de donner à Dieu l'enfant qu'il leur accorderait. Il se signala en grandissant par une grâce spéciale d'hospitalité envers les pauvres et les voyageurs. A la mort de ses parents, il avait 20 ans; il décida alors de vendre ses biens, de se faire pauvre du Christ à l'exemple de Saint-François d'Assise. Il entra dans le Tiers-Ordre, et, vêtu en pèlerin, il prit le chemin de Rome, en demandant l'aumône. La peste sévissant en Italie, il se dévoua aux soins des pauvres pestiférés et à son contact, il eut beaucoup de guérisons. Il y vécut trois ans sans faire connaître son nom, ni son origine. Atteint lui-même de la maladie, il se retira, mourant, dans une cabane de son pays où un chien lui apportait chaque jour un petit pain. Miraculeusement guéri, il reparut à Montpellier comme un étranger. Il fut mis en prison comme espion et y mourut au bout de cinq ans après avoir reçu les sacrements (vers 1380). On le reconnut alors. Son culte est devenu et demeure populaire dans toute l'Église. Il est fêté le 16 août. Son culte se développe dans la France méridionale et à partir du XVIe siècle s'étendit bien au-delà.
- Saint Roch est le protecteur invoqué lors des épidémies de peste, depuis le concile de Ferrare, après les graves ravages de ce mal venu d'Orient et transmis par les marins, en particulier à Venise, Marseille, Lisbonne, Anvers et en Allemagne... Sur le tableau peint en 1669 par Daniel Hallé (1614-1675), un ange montre le ciel à saint Roch; l'autre se penche sur le bubon qui vient d'apparaître sur la cuisse. Son chien qui lui apportait de la nourriture dans son isolement, est représenté à ses côtés. C'est l'origine du proverbe : « C'est saint Roch et son chien » pour désigner deux personnes inséparables.

C’est le saint représenté le plus fréquemment (avec St Jacques) dans les églises ou au bord des rues ou sentiers empruntés par les chemins de St Jacques allant à Compostelle aussi bien en France qu'en Espagne car les pèlerins se plaçaient sous sa protection pour qu'il les préserve des maladies sur le Chemin.

 

 

Prière à St Roch

 

St Roch, ami de Dieu et des pauvres,
tu ne fus ni clerc, ni religieux, mais chrétien comme nous.
Rappelle-nous la grandeur de notre baptême !

 

Délaissant tes richesses et les partageant avec les plus pauvres,
tu te fis pèlerin sur les chemins de France et d’Italie.
Obtiens-nous d’élargir notre charité au-delà des frontières 

et d’être accueillants à tous les migrants !

 

Méprisant la peur de la maladie et de la mort, 

tu te fis serviteur des exclus, 

soignant les pestiférés rencontrés en chemin.


Comme un frère aîné, apprends-nous à marcher sur les traces du Christ 

en pansant les blessures du corps et de l’âme, 

en luttant contre toute forme d’exclusion !

 

Tel le prophète Elie ravitaillé par les corbeaux,
tu le fus par un chien dans la forêt profonde où tu avais trouvé refuge.
L’amitié de la bête te révéla celle de Dieu.


Fais-nous aimer toutes les créatures et rendre grâce au Créateur !

Après avoir connu toi-même la prison de la maladie, 

tu connus encore celle des hommes.


St Roch, apprends-nous à vivre en hommes libres !

St Roch, toi dont le souvenir est conservé dans cette église

intercède pour les malades et leurs familles
qui viennent te confier leurs prières.

 
Ouvre leur cœur à Dieu 

qui, seul, exauce les prières 

et peut donner la paix !


Display the whole heading

enveloppe Imprimante partager sur Twitter partager sur Viadeo partager sur Facebook partager sur LinkedIn partager sur Digg partager sur Delicious partager sur Google partager sur Myspace partager sur Yahoo!
©2011-2019 Azimut Communication - Website design & Interactive kiosks
Tweeter | Facebook | Site map | contact | Legal information