Sanctuaire de Sainte-Anne d'Auray

diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Edito

► Le 24 septembre 2022, Mgr Centène, évêque de Vannes, a ouvert la préparation du Jubilé sainte Anne qui sera vécu en 2025. 
 
Chers amis,
 
L’année 2025 sera pour tous une année de grâce. Elle sera celle du 400ème anniversaire des apparitions de sainte Anne en terre morbihannaise, notre terre aux 1000 clochers. Dans le même temps, elle sera celle du Jubilé de l’Eglise universelle : « Pèlerins de l’Espérance ».
 
Durant trois années, je vous propose de nous mettre en chemin ensemble.
 
Chacun pourra vivre ce cheminement au sein des paroisses, des mouvements, des communautés, des groupes divers, et le vivre personnellement grâce aux propositions qui lui seront faites, notamment durant l’Avent et le Carême.
 
En ces temps difficiles, où les enjeux d’avenir pèsent lourd, chaque chrétien peut approfondir et faire rayonner la paix et l’Espérance qu'il puise en Dieu. Tous, avançons ensemble avec le Christ Jésus, objet de notre foi, Lumière du monde, modèle de charité.
 
Mgr Raymond CENTENE
Evêque de Vannes

En venant à Sainte-Anne-d'Auray, vous découvrirez le sanctuaire le plus prestigieux de Bretagne, honoré par la visite, en septembre 1996, du Pape Jean-Paul II.

 

Entre 1623 et 1625, le petit village de Keranna en Pluneret vit au rythme des apparitions de sainte Anne à Yvon Nicolazic. En août 1623, c’est à la fontaine que sainte Anne apparait tenant en main un flambeau. Le 25 juillet 1624, elle révèle son nom : « Me zo Anna, mamm Mari / Je suis Anne, mère de Marie ». Puis en 1625, dans la nuit du 7 au 8 mars 1625, Yvon Nicolazic, guidé par sainte Anne, découvre au champ du Bocéno l’antique statue de sainte Anne. Depuis cette date, une foule innombrable de pèlerins vient lui confier ses joies et ses peines. 

 

Entre la mer toute proche, le Golfe du Morbihan, les îles, la presqu'île de Quiberon, les landes de Lanvaux et la forêt de Camors, le sanctuaire de Sainte-Anne-d'Auray est un site porteur de spiritualité chrétienne bien vivante, où le maître-mot est la transmission.

 

► A découvrir sur place : la fontaine, la Scala Sancta, la basilique, le cloître du XVIIe siècle et son chemin de croix monumental, le Mémorial, le parc arboré, l’espace Jean-Paul II, la stèle des marins, la maison Nicolazic

©2011-2022 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives
Tweeter | Facebook | Plan du site | contact | Mentions légales